Assurance décès ou assurance vie ?

Par Jérémy MORIZET le 21.08.2019

Sommaire :

  1. L’assurance décès, c’est quoi ?
  2. Alors qu’est ce que l’assurance vie ?

Famille 2 libre

L’assurance décès, c’est quoi ?

L’assurance décès fait partie de la catégorie « Prévoyance » et permet comme son nom l’indique de prévoir une solution financière pour vos proches en cas de décès prématuré.

Vous pouvez également y ajouter des garanties complémentaires comme une protection contre les risques d’incapacité ou d’invalidité.

Ainsi, si vous décédez avant un certain âge, une somme est versée à un ou plusieurs bénéficiaire(s).
A noter que si l’âge limite prévu au contrat est atteint et que vous êtes toujours en vie (ce que je vous souhaite !), les cotisations versées sont perdues.
L’âge limite diffère selon les compagnies mais varie en général entre 65 et 70 ans.

En cas de décès avant cet âge, votre bénéficiaire recevra la somme prévue au contrat (elle n’est pas imposable et ne rentre pas dans la succession, elle est donc nette).
Le bénéficiaire pourra décider de récupérer la somme sous forme :

  • De capital -> Il recevra alors la somme en une seule fois
  • De rente -> Il existe plusieurs formes de rentes
    • La rente éducative pour financer les études vos enfants
    • La rente conjoint permettant de conforter ses revenus

Mon conseil :

Cette garantie devient primordiale quand vos revenus sont nécessaires à votre famille. Par exemple, elle est très importante quand vous avez des enfants et que votre famille a un certain train de vie.


Il ne faut pas pour autant la négliger si vous vivez seul car dans le cas d’un incident vous rendant invalide, vous serez tout de même indemnisé au titre de la garantie contre les risques d’incapacité ou d’invalidité.

 

Alors qu’est ce que l’assurance vie ?

Beaucoup confondent l’assurance vie et l’assurance décès, pourtant ces deux assurances sont complètement différentes.
L’assurance vie fait partie de la catégorie « Epargne ».
Il existe plusieurs types de contrats d’assurances vie qui dépendent de vos objectifs ainsi que de la somme que vous souhaitez investir.

Je parle d’investissement car contrairement à un livret d’épargne classique (Livret A, LDD, etc…), vous avez la possibilité d’inclure une partie de votre argent en unités de comptes.
Ces unités de comptes sont constituées de parts d'actions, de parts de sociétés ou encore de fonds de placement (actions de Sicav, parts de SCPI...). 

Il existe également un support en fonds Euro qui vous permet d’investir sans prendre de risques (Il s’agit du même type d’épargne que sur votre livret A). 

Votre contrat sera alors composé de ces deux catégories de supports dont vous choisirez la répartition.

L’assurance vie comporte d’autres avantages comme le fait de ne pas posséder de plafond (vous pouvez placer 5000€ comme 800 000€ sur votre contrat d’assurance vie).
L’avantage principal étant sa fiscalité très avantageuse, que ce soit lorsque vous souhaitez récupérer l’argent placé, ou encore en cas de succession.
A noter que contrairement à certains produits d’épargne, vous pouvez retirer une partie de l’argent disponible, et ce sans conséquence pour le contrat.

Je vous parlerai plus en détail de l’assurance vie dans un prochain article qui lui sera entièrement dédié car le sujet est aussi vaste qu’intéressant !

 

Pour recevoir des conseils supplémentaires, incrivez-vous à la newsletter !

E-mail
  • 4 votes. Moyenne 4.75 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire