Assurance auto : Pourquoi je ne peux pas résilier mon contrat alors que ma voiture ne roule plus ?

Par Jérémy MORIZET le 20.08.2019

Sommaire :

  1. Mon auto ne roule pas : mes obligations
  2. Comment réduire le coût de l’assurance d’une auto qui ne roule pas ?

Auto 2 libre

 

 

 

 

 

 

 

Mon auto ne roule pas : mes obligations

Parfois, pour des raisons diverses et variées, vous pouvez être amenés à souhaiter résilier votre contrat d’assurance automobile alors que vous êtes toujours en possession de celle-ci (la voiture est en panne ou vous partez en voyage pour une longue période, etc…).

Après avoir expliqué votre situation à l’assureur, celui-ci vous a, à votre grande surprise, refusé la résiliation et vous souhaiteriez donc savoir s’il en a le droit.

Eh bien oui ! Car en effet, le propriétaire d’un véhicule a pour obligation de l’assurer tant qu’il en est propriétaire. (Article L.221-1 du Code des assurances)
Et ce même s’il ne se sert pas du véhicule !!

La raison est toute simple, vous êtes toujours responsable des dommages que votre voiture occasionne, que vous soyez au volant ou non.

Exemple 1 : si une voiture emboutit la vôtre alors que celle-ci est garée sur le bord de la route, vous êtes impliqué dans l’accident et devez donc fournir une preuve d’assurance.

Exemple 2 : si votre véhicule est la cause d’un incendie, c’est votre assurance qui pourrait intervenir dans la prise en charge des dommages.

Si vous n’êtes pas assuré au moment des faits, c’est donc à vous de payer ces sommes qui peuvent être astronomiques !

Cependant, rien ne vous oblige à payer une assurance à coût élevé.

 

Comment réduire le coût de l’assurance d’une auto qui ne roule pas ?

Il existe 2 possibilités pour diminuer le coût de votre assurance pour un véhicule qui ne roule pas :

  1. Passer l’usage du véhicule en mode « garage ».

Cette option permet de diminuer votre cotisation car vous vous engagez auprès de votre assureur à laisser la voiture au garage et donc de ne pas la conduire.
Ceci a pour effet de minimiser le risque pris par l’assureur qui vous représente, et donc votre prime d’assurance par la même occasion.
Pour ce faire, il faut impérativement que votre véhicule soit dans un garage fermé.

2.   Supprimer les garanties inutiles.

Si vous n’avez pas la possibilité de stocker votre véhicule dans un garage fermé, vous pouvez vous contenter de réduire vos garanties au maximum.
Ainsi vous minimiser votre cotisation, tout en restant dans la légalité.
N’hésitez pas à inclure une restriction kilométrique*.

*Restriction kilométrique : Si vous effectuez peu de kilomètres avec votre voiture, vous pouvez inclure une clause de limite kilométrique à votre contrat.
Elle vous permet de réduire votre prime d’assurance, en contrepartie, votre assureur minimise son risque puisque vous lui indiquez que vous conduisez très peu.

Attention ! Si votre voiture est de nouveau en état de rouler et que vous vous en servez, il faudra impérativement remettre à jour votre contrat d’assurance afin qu’il corresponde à vos nouveaux besoins !

Pour recevoir des conseils supplémentaires, incrivez-vous à la newsletter !

E-mail
  • 4 votes. Moyenne 4.75 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire